J18/18 : O Pedrouzo – Santiago de Compostela (1)

Dernière étape et arrivée tant attendue à Saint Jacques de Compostelle.

À partir 2020, je chemine chaque année depuis Le Puy en Velay :
– 2020 : Le Puy en Velay – Figeac
– 2021 : Figeac – Moissac
– 2022 : Moissac – Saint Jean Pied de Port
– 2023 : Saint Jean Pied de Port, Roncevaux – León
– 2024 : León – Saint Jacques de Compostelle
Selon la Compostela : 1515 km !

Belles forêts pour la première partie de l’étape.

Dernières belles lumières du petit matin sur le chemin.

On approche … à pied ! et non pas en avion …

Accueil musical à la cornemuse (Gaita) : on est bien en pays celte !

Colline de Montjoie (Monte do Gozo) :
on devrait apercevoir la cathédrale …
mais très grosse averse (appareil photo sous le Kway),
et on ne voit rien !!!

Heureusement la pluie s’arrête, et on peut voir au loin,
la Cathédrale tant attendue du pèlerin !

Une chaussure d’un pèlerin qui a beaucoup cheminé !

On arrive …

Émotion de l’arrivée au but !!! …

Deux pèlerins qui m’ont accompagnés sur le Camino …
A suivre d’autres photos de cette ville et cathédrale magnifiques …

J13/18 : Sarria – Portomarin

Pour avoir la Compostela (« diplôme » du Chemin de Compostelle), il faut avoir marché pendant au moins 100 km, et donc de nombreuses personnes commencent leur Camino à Sarria (112 km du but), et après disent « j’ai fait le Camino de Compostelle… ».

Donc à Sarria l’ambiance sur le chemin change : beaucoup de monde et pas les mêmes ! (chaussures et matériel tout neuf !).

On s’approche du but : plus que 100 km !

J11/18 : O Cebreiro – Triacastela

Partir de O Cebreiro, dans le froid (3°) et la pluie, puis cheminer sur les hauteurs avant de redescendre des montagnes jusqu’à Triacastela.

La statue de l’Alto de San Roque et sa statue du pèlerin dans le vent sur les hauteurs.

Martin Parr aurait aimé …

Un peu de brouillard pour varier les plaisirs.

De temps en temps un rayon de soleil, Bretagne ? non, Galice même combat !!!…

Rencontres …

Explications !!!

Premier grenier surélevé de Galice.

J10/18 : Vega del Valgarce – O Cebreiro

Dernière barrière montagneuse à franchir, pour entrer en Galice : O Cebreiro à 1300m d’altitude : ça monte et il pleut !

La borne d’entrée en Galice, bien humide comme il se doit !

la boue …

Musicien à la cornemuse (el Gaitero y su gaita) pour nous accueillir en pays celte.

Statue à l’entrée de O Cebreiro

Église pleine d’émotions, dans ce lieu symbolique et avec son curé, parait-il ancien footballeur de ligue 1, qui sait mettre de l’humanité dans l’office religieux.

O Cebreiro, avec un petit court rayon de soleil dans cette journée de pluie …

Escalier aérien …

J9/18 : Villafranca del Bierzo – Vega del Valgarce

Après un temps clément cette année (sauf le premier jour depuis León), voilà le retour de la pluie…

 » Si c’est Dieu qui te fait marcher, pèlerin, ou si c’est l’art, l’histoire ou la poésie, Villafranca del Bierzo sera déjà le début et la fin de ton Camino ; et plus si ton cœur suit son désir : En avant !… vers Compostelle. Déjà le ciel de Galice est proche.  »