J12 : Golinhac (Massip) – Conques

Étape longue, mais jusqu’à Conques, dont j’avais beaucoup entendu parlé … et je ne suis pas déçu, malgré le temps moyen, pas idéal pour les photos, d’autant plus que j’économise ma batterie, qui ne veut sortir pour être rechargée … jusqu’au miracle de Conques : je demande à un autochtone, qui taille sa haie, s’il y a un photographe dans le village … bien sûr réponse négative; et je lui montre le problème, et je ne sais pas ce qu’il fait, mais ce que ni moi ni Michel n’avions réussi, il le fait : et depuis les batteries acceptent de resortir de l’appareil et de se faire recharger ! Alléluia.

Brumes dans la vallée au petit matin.
Village caché dans la nature
Mourrir en beauté …
On est bien sur le Chemin de Compostelle 
Arrivée à Conques
et son Abbaye romane
Et un pélerin espagnol, Carlos, qui interprète sa musique, sur un grand piano à queue, pour m’accueillir, moi un fils de pianiste ? : Acoustique parfaite ! Le paradis sur terre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.