Pâques

Dans la ruelle au nom de fleur, une autre fleur annonce Pâques

Et je me  permet d’y ajouter le texte que Monique Renaudeau m’a mis très gentiment en commentaire Facebook  :

« La grande dit C’est bon, il n’y a personne, on y va
La petite dit qu’elle trouve que la rue est si calme sans chien et sans humain au bout de la laisse
Personne ne nous regarde
Si, le monsieur là-bas, je crois qu’il a pris une photo
Et les deux Iris de se faire plus belles encore ! « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.